Histoire

Le village de Langlade possède une tradition viticole de Grand Cru. Au 19ème siècle, avant la destruction du vignoble par le phylloxera, le village de 650 habitants comptait 165 vignerons et 625 Ha de vignes.

936 : 1ère mention écrite de vignes à Langlade.

17ème siècle : « Les vignerons de Langlade produisent un nectar  classé Grand Cru » (livre ‘La route des vins’, Maurice Chauvet, 1950).

10 Novembre 1696 : Louis XIV, qui fait servir du vin de Langlade à la cour, signe l’édit d’attribution des armoiries de Langlade « d’Argent à trois échalas de Sinople », symbole royal de la qualité du vin de Langlade.

1868 : Le Dictionnaire Statistique de la France (A. Peigne) signale l’excellence du vin de Langlade, au même titre que les grands villages bourguignons : Vosne-Romanée, Puligny-Montrachet, Nuits-St-Georges, Volnay…

1870 : Le village de 650 habitants est à son apogée viticole. Le vin de Langlade est exporté dans le monde entier, ce qui conduit à la construction d’une gare et d’un bureau de poste. Les habitants du village qui ne sont pas vignerons sont tonneliers !

1878-1886 : Phylloxera ; destruction en quelques mois de 625 Ha de vigne. La population chute à 382 habitants.

1886-1894 : Replantation du vignoble, à hauteur de 200 Ha.

1895 - 1914 : 12 Médailles d’Or, d’Argent et de Bronze au Concours Général Agricole de Paris.

1896 : Le vin de Langlade est le seul vin du midi classé dans les grands vins complets avec bouquet, au même titre que le Clos de Vougeot et le Montrachet (Le Vin, A. Hébert, 1896).

1900 : Le Livre des vins de France indique qu’en Languedoc, « il se trouve des vins de coteaux fins et renommés tels que celui de Langlade dans le Gard ».

1900 - 1928 : Exposition universelle de Paris (Médaille d’Or), Londres (Argent), Bruxelles (Or), Gand (Or), Vallée et Côtes-du-rhône (Or).

1945 : Création de l’Appellation Village pour Langlade (VDQS). 34 exploitations viticoles sur la commune.

1985 : Le VDQS « Coteaux du Languedoc » devient Appellation d’Origine Contrôlée (AOC Coteaux du Languedoc), avec comme seule commune du Gard, Langlade.

1999 : Création de Roc d'Anglade, qui devient la 3ème propriété de l'époque moderne.

2017 : La commune compte 6 vignerons, cultivant 60 Ha, désireux de faire revivre la belle histoire du Grand Cru.